Capture d’écran 2022-07-06 à 15.55.47.png
Capture d’écran 2022-07-06 à 15.55.47.png
Biodiversité Hirondelles.png
◈ Biodiversité communale

Sources : Ligue Protectrice des Oiseaux (LPO); Légifrance; Service-public.fr; DREAL de Normandie

PROTEGEONS LES HIRONDELLES ET MARTINETS PRESENTS DANS NOTRE COMMUNE

🔸 Une espèce en déclin !

Les populations françaises d’hirondelles et de Martinets se sont effondrées de façon dramatique :

Entre 2003 et 2013, les effectifs d’hirondelles de fenêtre ont chuté de 21 %, ceux des hirondelles rustiques ont chuté de 24% et ceux du martinet noir de 20 % soit près d’un quart de leurs populations (STOC 2013).

 

🔸 En cause :

La difficulté à trouver la terre pour confectionner les nids, la raréfaction des insectes, mais aussi les modifications architecturales des habitations.

 

🔸 Les espèces concernées :

  • L’hirondelle rustique niche le plus souvent à l’intérieur des bâtiments.

  • L’hirondelle de fenêtre construit son nid le plus souvent à l’extérieur des bâtiments. Cette espèce aime nicher encolonie.

  • Le martinet noir s’installe dans les trous, les fissures de murs ou les cavités des avant-toits.

🔸 Il s’agit d’espèces intégralement protégées :
-
Arrêté du 29 octobre 2009

Fixe la liste des oiseaux protégés sur l'ensemble du territoire et les modalités de leur protection.
-
Article L411-1 du code de l’environnement :

Il est donc interdit de porter atteinte aux hirondelles et martinets, à leurs nids ou à leurs couvées.

- Article L415-3 du code de l’environnement :

Prévoit une amende de 150 000 euros et 3 ans d’emprisonnement pour toute atteinte aux hirondelles ou martinets et à leurs habitats.

🔸 Comment cohabiter avec ces oiseaux ?

Sans avoir fait quoi que ce soit chez vous, et parfois même sans vous en apercevoir, des hirondelles ont pu s’installer sur votre façade, ou des martinets sous votre toit. Ils reviennent au nid chaque année ce qui permet de comprendre l'importance du maintien en place de leur nid même vide (La destruction du nid est interdite même s'il est vide, sauf dérogation travaux). 

🔸 Voici quelques conseils pour que celle-ci se passe au mieux :

Par exemple, des salissures peuvent apparaître sur votre mur à cause des fientes laissées par les hirondelles.

Rien de grave ! Nous vous conseillons d’installer une petite planche en bois sous le nid qui recueillera les fientes et ne tâchera pas votre mur. Pour éviter l’accès au nid par les prédateurs, placez la planche à 40 centimètres sous le nid et légèrement décollée du mur (1 cm), pour éviter que cette planchette ne se transforme en support favorable à la construction de nouveaux nids !

🔸 Vous avez prévu de faire des travaux de rénovation ou de construction sur votre façade ou votre toiture ?

Pas de panique.

  1. Contactez votre artisan en lui spécifiant que la période d’intervention doit être comprise entre octobre et mars (en dehors de la nidification) pour vous éviter toute mauvaise surprise et vous mettre hors-la-loi malgré vous (détruire les nids est interdit et sévèrement puni).

  2. Si des nids sont visibles ou que vous avez connaissance d’oiseaux qui nichent sous le toit, contactez la DREAL de Normandie bien avant le début des travaux pour les autorisations éventuelles à obtenir (Formulaire 13614*01) - (Démarche en ligne) - (Adresses et contacts de la DREAL de Normandie)

  3. Profitez des échafaudages pour mettre en place les aménagements compensatoires prévus et réfléchis au départ du projet avec la DREAL et la LPO de Normandie

Capture d’écran 2022-07-06 à 16.30.42.png

LPO Vidéo Youtube :

Colocataires sauvages #5 : Vivre avec les hirondelles, des conseils !

Capture d’écran 2022-07-06 à 17.06.11.png

LPO  : Fiche sur la protection juridique des hirondelles et martinets

Aider les hirondelles 2019.png

LPO  : Aider les hirondelles

Printemps 2019

 

Vie pratique > Protection - Biodiversité